Jazz ensemble Solo
Jazz ensemble + ...
Pour les débutants
Compositeurs
Switch to English

Carl Reinecke

Tous Compositions

Compositions pour: Jazz ensemble

Wikipedia
Carl Heinrich Carsten Reinecke est un compositeur allemand, né le 23 juin 1824 à Altona et mort le 10 mars 1910 à Leipzig.
Fils d'un professeur de musique qui lui donne ses premiers cours, Reinecke compose ses premières pièces à l'âge de sept ans avant de se produire comme pianiste à douze ans.
En 1843, Reinecke, grâce à une bourse du roi danois Christian VIII, peut suivre des cours de piano et de composition au prestigieux Conservatoire de Leipzig. A partir de 1845, il effectue des tournées en Europe en tant que pianiste virtuose, se produisant notamment avec le célèbre violoniste Heinrich Wilhelm Ernst.
En 1846, il devient pianiste de la cour du royaume de Danemark mais doit repartir à Leipzig l'année suivante, en raison des événements politiques de 1848 (révolutions de mai). Pendant cette période, Reinecke rencontre Robert Schumann qu'il admire et Felix Mendelssohn, qui lui apportera son soutien. Il fait également la connaissance de Franz Liszt à Weimar, qui le soutient dès lors.
En 1849, le musicien part à Brême et s'y établit en tant que compositeur et chef d'orchestre. Il entretient ses relations avec Schumann et rencontre à Düsseldorf le jeune Johannes Brahms. Il se rend à Paris en 1854 par l'entremise de Liszt, donnant notamment des cours de piano à sa fille. En 1854, Reinecke est nommé Maître de chapelle à Barmen avant d'exercer à Breslau.
En 1860, Reinecke est nommé directeur de l'orchestre du Gewandhaus de Leipzig (où il a créé un requiem allemand), ainsi que professeur de composition et de piano au Conservatoire de la ville. De 1884 jusqu'à sa mort, il enseigne à l'université de Leipzig à des étudiants comme Edvard Grieg, Christian Sinding, Leoš Janáček, Isaac Albéniz, Johan Svendsen, Robert Kajanus, Charles Villiers Stanford, Felix Weingartner ou Max Bruch.
Reconnu en Allemagne comme un compositeur talentueux, il est assez largement éclipsé par ses contemporains illustres, Liszt, Mendelssohn ou Schumann.