Jazz ensemble Solo
Jazz ensemble + ...
Pour les débutants
Compositeurs
Switch to English

Francesco Geminiani

Tous Compositions

Compositions pour: Jazz ensemble

Wikipedia
Francesco Geminiani (Lucques, 5 décembre 1687 — Dublin, 17 septembre 1762) est un violoniste et compositeur italien de l'époque baroque.
Il reçoit ses premières leçons musicales de son père, puis du compositeur Alessandro Scarlatti. Il perfectionne son jeu de violon chez Carlo Ambrogio Lonati à Milan et ultérieurement, auprès d'Arcangelo Corelli à Rome.
Il succède à son père au poste de Cappella Palatina (maître de chapelle) de Lucques en 1707.
En 1711, il prend la direction de l'opéra à Naples, en plus d'être premier violon de l'orchestre de l'institution. Après un bref retour à Lucques, il se rend, en 1714, en compagnie du compositeur et flûtiste Francesco Barsanti, à Londres, où l'a précédé une réputation de virtuose du violon. Il donne de nombreux et lucratifs concerts et, sous la protection du comte d'Essex William Capell, peut composer, publier ses œuvres et enseigner. Plusieurs de ses élèves mèneront des carrières couronnées de succès, notamment Charles Avison, Matthew Dubourg et Joachim Bernhard Hagen.
En 1715, Geminiani interprète ses concertos pour violon avec Georg Friedrich Haendel à la cour de Londres.
Après une visite à Paris, où il réside assez longtemps, il rentre définitivement en Angleterre en 1755. Il se produit comme virtuose et travaille comme éditeur d'un périodique de musique - une activité dans laquelle il échoue. Le succès est en revanche au rendez-vous avec la vente de ses propres tableaux ainsi que ceux de maîtres italiens.
Lors d'un de ses nombreux séjours à Dublin, en 1761, un serviteur lui dérobe un manuscrit musical ; d'après ses proches, la contrariété d'être volé de son temps et du fruit de son travail aurait provoqué son décès prématuré. Il repose à la Basilique Saint-François de Lucques.
Francesco Geminiani est le premier Italien à avoir été initié en franc-maçonnerie, dans la Loge londonienne « Queen's Head », le 1 février 1725, il est donc considéré comme le plus ancien franc-maçon d'Italie Il fut passé Compagnon et elevé à la Maitrîse le 12 mai de la même année.
Francesco Geminiani laisse 80 œuvres.
Et bien d'autres œuvres perdues, dont :