Jazz ensemble Solo
Jazz ensemble + ...
Pour les débutants
Compositeurs
Switch to English

Franz Benda

Tous Compositions

Compositions pour: Jazz ensemble

Wikipedia
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.
Franz Benda (en tchèque : František Benda), né à Benátky nad Jizerou en royaume de Bohême, baptisé le 22 novembre 1709 et mort à Potsdam le 7 mars 1786, est un compositeur et violoniste bohémien, employé à la cour de Frédéric II de Prusse et membre de l'École de Berlin.
Il est le frère des compositeurs Johann Georg Benda (Jan Jiři Benda) et Georg Anton Benda (Jiří Antonín Benda).
Franz Benda commence sa carrière à la Chapelle de la Cour de Saxe à Dresde.
En 1733, il entre au service du prince héritier de Prusse, le futur roi Frédéric II, dit Frédéric le Grand.
Alors qu'il n'est encore que prince héritier, Frédéric constitue un orchestre privé à partir de 1732 à sa résidence de Ruppin : Johann Gottlieb Graun est le premier musicien à entrer à son service dès 1732, suivi par Franz Benda en 1733, Johann Georg Benda en 1734, Carl Heinrich Graun en 1735 puis Christoph Schaffrath et Johann Gottlieb Janitsch en 1736.
En 1736, Frédéric et ses musiciens déménagent au château de Rheinsberg, vingt kilomètres plus au nord.
En mai 1740, âgé de 28 ans, le prince monte sur le trône de Prusse sous le nom de Frédéric II et transporte sa cour à Potsdam, près de Berlin. Il s'attache en 1741 les services du flûtiste Johann Joachim Quantz pour compléter son orchestre et donner ainsi naissance à l'École de Berlin.
En 1734, Franz Benda aurait rendu visite à Jean-Sébastien Bach à Leipzig.
Deux de ses filles ont aussi été compositrices, Maria Carolina, épouse du compositeur et maître de chapelle allemand Ernst Wilhelm Wolf, et Juliane, épouse du chef d'orchestre Johann Friedrich Reichardt.
Franz Benda a composé, entre autres, le concerto pour flûte et orchestre en sol mineur et le concerto pour flûte en mi mineur, le Concerto pour violon et ré majeur, et la symphonie n 1 en sol majeur ; une sonate en ré majeur.