Jazz ensemble Solo
Jazz ensemble + ...
Pour les débutants
Compositeurs
Switch to English

Franz Gläser

Tous Compositions

Compositions pour: Jazz ensemble

Wikipedia
Franz Joseph Gläser ou František Josef Glaeser (Horní Jiřetín, royaume de Bohême), 19 avril 1798 - Copenhague, 29 août 1861) est un chef d'orchestre et compositeur bohémien/danois.
Les parents étaient pauvres et eurent beaucoup d'enfants, de sorte Franz Joseph eu une éducation difficile. Toutefois, il a montré un talent musical, et à 11 ans, il a intégré le chœur de la Chapelle de la Cour à Dresde. Il est entré quelques années plus tard au Conservatoire de musique de Prague, où il est devenu un virtuose du violon. En 1816 il a étudié la composition auprès de Heydenreich à Vienne, tout en travaillant comme copiste et arrangeur de musique. À partir de 1817, il est devenu chef d'orchestre au Théâtre de Leopoldstadt, puis en 1822 au Theater in der Josefstadt et en 1827 au Theater an der Wien. Il a assisté Beethoven pour des concerts en particulier l'ouverture Die Weihe des Hauses.
Il s'est tourné vers la composition dramatique et a écrit plus de 120 ouvrages différents, farces, opéras et Singspiele. En 1830, il accepte un poste de chef d'orchestre au Königsstädtisches Theater à Berlin, où son œuvre la plus célèbre et la plus importante, l'opéra Des Adlers Horst a été montée (création en 1832). En 1839, il rejoint le Théâtre royal danois de Copenhague comme chef d'orchestre pour remplacer le trio temporaire de chefs Peter Ferdinand Funck, Johannes Frederik Fröhlich et Ivar Bredal, qu'avait choisi Glaeser. Il a introduit la musique de compositeurs contemporains comme Heinrich Marschner, Felix Mendelssohn et Louis Spohr, et en 1842, l'opéra de Rossini Guillaume Tell.
Glaeser est resté à son poste jusqu'à sa mort en 1861 et a travaillé dans les années 1843 à 1850 a également comme chef d'orchestre de la Société de musique, où il a dirigé un total de 50 concerts. En 1845, il a été nommé Chef d'orchestre de la Cour. En 1847, il a été fait chevalier de l'Ordre de Dannebrog. En 1851 il a été nommé professeur titulaire. En retour, il n'a pas beaucoup composé durant les 19 ans qu'il a vécu à Copenhague. Parmi les œuvres dramatiques qu'il a écrites pour le théâtre royal, on trouve Brylluppet ved Comosøen (1849) et Nøkken (1853), les deux sur des textes de H.C. Andersen et Den forgyldte Svane (1854). Comme kapellmeister de la Cour, il a composé un certain nombre de cantates pour des cérémonies à la Cour, également plusieurs ouvertures et sa dernière œuvre, une Marche pour orchestre, en l'honneur du roi Frédéric VII.
Gläser a laissé une autobiographie où il mentionne ses rencontres avec Beethoven.