Jazz ensemble Solo
Jazz ensemble + ...
Pour les débutants
Compositeurs
Switch to English

Stanislas Verroust

Tous Compositions

Compositions pour: Jazz ensemble

Wikipedia
Louis Stanislas Xavier Verroust est un hautboïste et compositeur français né le 10 mai 1814 à Hazebrouck et mort le 11 avril 1863 dans la même ville.
La classe de hautbois du Conservatoire de Paris existe depuis la fondation de cet établissement le 16 thermidor an III (3 août 1795). Au cours du XIX siècle, elle est tenue successivement par François Sallantin (1795-1816), Gustave Vogt (1816-1853), Stanislas Verroust (1853-1860), Charles Triébert (1860-1867), Félix Berthélémy (1867-1868), Charles Colin (1868-1881) et Georges Gillet (1881-1920).
Né dans une famille de musiciens, son père était chef de la Musique de la Garde Nationale d'Hazebrouck, Stanislas Verroust fait montre très jeune d'évidentes dispositions musicales et intègre en 1831 la classe de Gustave Vogt au conservatoire de Paris. Il obtient un second prix de hautbois en 1833, puis le premier prix l’année suivante. Également très bon violoniste, il devient second violon à l’orchestre du Palais-Royal dès 1831 mais se distingue essentiellement en tant que hautboïste, jouant successivement au théâtre de la Porte-Saint-Martin, au théâtre de la Renaissance et à l’Opéra de Paris à partir de 1839.
Éminent pédagogue, il est professeur au Gymnase musical militaire, puis chef de musique de la 2 légion de la Garde nationale en 1848, premier hautbois de la Chapelle impériale en 1853 et professeur de la classe de hautbois du Conservatoire de Paris de 1853 à 1860. Il est cependant mis à pied quelques mois en 1854 pour alcoolisme.
Comme compositeur, il écrit de nombreuses pièces pour son instrument : douze solos de concert, dont plusieurs sont inscrits à l’épreuve finale du premier prix de hautbois du Conservatoire, des fantaisies et variations brillantes sur des airs d’opéras connus de l’époque. Le Trio sur des motifs favoris, opus 72, une œuvre de la maturité composée vers 1850 pour hautbois, basson et piano, disponible en édition moderne chez Accolade verlag, est un exemple représentatif de son art, où alternent virtuosité et passages d’un lyrisme échevelé.
Il est le frère de Charles Verroust, célèbre bassoniste.