Quintette à vent Solo
Quintette à vent + ...
Pour les débutants
Compositeurs
Switch to English

Gustave Charpentier

Tous Compositions

Compositions pour: Quintette à vent

Wikipedia
Gustave Charpentier est un compositeur français, né à Dieuze (alors dans le département de la Meurthe) le 25 juin 1860 et mort à Paris le 18 février 1956.
Sa famille quitte sa région natale après le Traité de Francfort et s'installe à Tourcoing où il suit des cours de violon et d'harmonie à l'école des Beaux-Arts. Au vu de ses excellents résultats et consciente du talent de son élève, la ville de Tourcoing lui offre une bourse pour qu'il puisse continuer ses études au conservatoire de Paris.
Charpentier est élève d'Émile Pessard et de Jules Massenet au Conservatoire de Paris et remporte le prix de Rome en 1887. Sa composition Napoli, symphonie sentimentale et pittoresque et son œuvre vocale et instrumentale La Vie du poète, symphonie-drame sont volontairement excentriques. En 1897, il crée Le Couronnement de la muse, un spectacle ayant pour décor Montmartre. Sa carrière est principalement liée au succès de son chef-d'œuvre, Louise, même si, en 1913, un deuxième opéra avait vu le jour : Julien. Ce dernier n'eut pas de succès et il fut retiré des salles de l'Opéra-Comique après seulement 20 représentations.
Très préoccupé par les questions sociales, il est le fondateur du Conservatoire populaire Mimi Pinson, destiné à l'éducation artistique des jeunes ouvrières et, avec Alfred Bruneau, de la Fédération des artistes musiciens affiliée à la CGT (1902), un prolongement de la Chambre syndicale des artistes musiciens de Paris, fondée en 1901.
Après avoir travaillé à l'adaptation (orchestration et coupures) de ses œuvres les plus célèbres pour la radio, en 1938-1939, Gustave Charpentier collabore à une version cinématographique de son opéra Louise mise en scène par Abel Gance.
Il vécut une cinquantaine d'années 66 boulevard Rochechouart (18 arrondissement de Paris).
Gustave Charpentier s'éteint à Paris en 1956, cinq ans après avoir dirigé pour la dernière fois Le Couronnement de la Muse (1 250 exécutants) devant le marché Saint-Pierre à l'occasion du bimillénaire de Paris et Montmartre. Gustave Charpentier partage sa tombe, au cimetière du Père-Lachaise (10 division), avec Camille Willay (1877-1957).