Compositeurs
Switch to English

Giovanni Battista Cirri

Violoncelle
Violon
Alto
Flûte
Contrebasse
String ensemble
Sonate
Duet
Quatuor
Trio
Sextuor
par popularité
12 Cello Sonatas, I-Vc Torr.Ms.B.93 Duos for Violin and Cello, Op.1 (3 Duos pour violon et violoncelle, Op.1)6 Cello Sonatas, Op.1 (6 Sonates pour violoncelle, Op.1)6 Cello Sonatas, Op.15 (6 Sonates pour violoncelle, Op.15)6 Cello Sonatas, Op.3 (6 Sonates pour violoncelle, opus 3)6 Duos for Violin and Cello, Op.136 String Quartets, Op.13 (6 Quatuors à cordes, op.13)6 String Trios, Op.188 Duets for 2 CellosSextet for Flute and Strings (Sextuor pour flûte et cordes)
Wikipedia
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Pour plus d’informations, voyez le projet musique classique.
Giovanni Battista Cirri (né le 1 octobre 1724 à Forlì et mort le 11 juin 1808 (à 83 ans) dans la même ville) était un violoncelliste, un organiste et un compositeur italien du XVIII siècle.
Admis aux ordres sacrés en 1739, Giovanni Battista Cirri décide de poursuivre sa carrière musicale à laquelle l'avait introduit son frère Ignazio (1711-1787), suivant aussi les conseils à Bologne de Giovanni Battista Martini.
Organiste de la cathédrale de Forlì de 1759 au début des années 1760, il composa 12 sonates pour orgue.
Peu après il se rend à Paris, où sont publiées ses premières œuvres dont une Symphonie exécutée au Concert Spirituel le 5 avril 1763.
Il s'établit à Londres en 1764, comme musicien de chambre auprès du duc de York et du duc de Gloucester. Il participe au premier concert public à Londres du jeune Wolfgang Amadeus Mozart, âgé alors de 18 ans, et aux concerts de Johann Christian Bach et de Karl Friedrich Abel, très populaires alors.
Dans les années 1780, il retourne à Forlì, pour assister son frère malade, dans sa charge de maître de chapelle de la cathédrale.
Il voyage encore, cependant : en 1782, il joue comme premier violoncelle du Théâtre des Fiorentini à Naples.
En 1787, il succède à son frère comme maître de chapelle de la cathédrale de Forli.
Dans ses œuvres, il apparaît comme prédécesseur de Luigi Boccherini, favorisant le violoncelle solo; cependant on le classe encore dans les compositeurs baroques.