Compositeurs
Switch to English

Heinrich Proch

Piano
Voix
Violoncelle
Cor d'harmonie
Alto
Soprano
Organ
Ténor
Violon
Chanson
Lied
Motet
Mélodrame
Trio
Airs
Variation
par popularité
2 Songs, Op.10 (2 morceaux, Op.10)Ave maris stellaChant de l'absence, Op.14Das Alpenhorn, Op.18 (Das cor des Alpes, Op.18)Das Blümlein, Op.167Der Sänger und der Wanderer, Op.31 (La chanteuse et le Wanderer, Op.31)Die Mutter wird mich fragen, Op.159 (La mère va me demander, Op.159)Glockentöne, Op.21Lebewohl!, Op.35Lied vom Frauenherzen (Chanson du cœur de la femme)Mein Reichthum, Op.4 (Ma richesse, Op.4)PhysharmonicaPiano Trio, Op.27Unter den dunkeln Linden, Op.122 (Parmi les Linden sombre, Op.122)Wanderlied, Op.14Woher dieses Sehnen (Lorsque ce désir)
Wikipedia
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.
Heinrich Proch est un compositeur, musicien et professeur autrichien, né à Vienne le 22 juillet 1809 et mort dans la même ville le 18 décembre 1878.
Après des études de droit, il complète sa formation de violoniste à Vienne, où il est né. De 1834 à 1867, il est membre de la Hofkapelle de Vienne. Il est parallèlement kapellmeister au Theater in der Josefstadt entre 1837 et 1840. Il devient ensuite premier kapellmeister au Theater am Kärntnertor, l'ancêtre de l'Opéra d’État de Vienne. Durant cette période, il enseigne également le chant.
Il est l'auteur d'un opéra, de trois opérettes, de musique de scène, de musique pour orchestre, de musique de chambre et de plus de 200 lieder. Il a été récompensé pour sa traduction des livrets d'opéras italiens, notamment Il Trovatore de Giuseppe Verdi et Don Pasquale de Gaetano Donizetti.
Plus de 200 opus