Compositeurs
Switch to English

Jacobus Gallus

Voix
Mixed chorus
Alto
Ténor
Basse
Soprano
Motet
Musique religieuse
Messe
Choruses
Sacred choruses
Hymne religieux
Sacred hymns
Livre des Psaumes
Secular choruses
Madrigal
par popularité

A

Ab Oriente venerunt Magi (Ab Oriente venerunt Mages)Adoramus te, Jesu Christe a 6Adoramus te, Jesu Christe a 8Ante LuciferumAscendens Christus in altumAscendit DeusAve Maria

B

Beata es, virgo Maria, quae Dominum portasti (Beata es, Virgo Maria, quae Dominum portasti)

C

Canite tuba in Sion (Tuba Canite à Sion)Civitatem istam

D

De Coelo venietDicunt infantes (Infantes Dicunt)Dies sanctificatus illuxit nobis

E

Ecce concipies (concipies de Ecce)Ecce quomodo moritur iustus (Ecce quomodo moritur Iustus)Egredietur virga

F

Felix est puerpera (Felix intérêt puerpera)

G

Gloria laus et honor, HK 126

H

Hic est MartinusHodie Christus natus est (Hodie Christus Natus Est)Hodie nobis coelorum rex

I

In nomine JesuIngemuit Susanna

J

Jerusalem gaudeJubilate Deo

L

Lætentur cæliLaetitia sempiternaLaudate Dominum

M

Mirabile mysteriumMissa ad imitationem Pater nosterMissa canonica a 8Missa quattuor vocum omissis pausis, servatis pausis octo vocumMissa super Ich stund an einem morgenMissa super Im MayenMissa super Transeunte DominoMissa Un gay bergierMoraliaMusica Musarum germana

N

Natus est nobis Deus de Deo (Natus Est nobis Deus de Deo)

O

O bone DeusO salutaris HostiaO Veneranda TrinitasObsecro DomineOmnes de Saba venient (Saba Omnes de commodes)Orietur stella

P

Passio Domini nostri Iesu Christi secundum MatthaeumPraeparate corda vostraPsaume XCVIIIPueri concinite, HK 74Pueri Hebraeorum, HK 129

Q

Quo mihi crude dolor tantum dominare (Quo mihi brut dolor tantum dominare)

R

Regali ex progenie (Cadeaux ancien descendance)Regem natum, HK 73Resonet in laudibus, HK 75

V

Vae nobisVeni redemptor gentium (Veni Redemptor gentium)Vespere autem Sabbati
Wikipedia
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Pour plus d’informations, voyez le projet musique classique.
Musique sacrée, motet, madrigal, chanson
Jacobus Gallus, né à Ribnica le 3 juillet 1550 et mort à Prague le 18 juillet 1591, est un compositeur de la Renaissance. On lui connaît également les noms suivants : Jakob Petelin (son nom de naissance), Jacob(us) Handl, Jacobus Gallus Carniolus (par référence à sa région natale, la Carniole).
Il reçoit son éducation chez les Cisterciens de l'abbaye de Stična à Carniole. Entre 1564 et 1566, il entreprend un périple en Autriche, qui le conduit ultérieurement en Bohême, en Moravie et en Silésie. Entre ses déplacements, il séjourne à plusieurs à l'abbaye de Melk de la congrégation bénédictine d'Autriche. En 1574, il est membre de la chapelle royale de Vienne avant d'être nommé Kapellmeister de l'évêque d'Olomouc de 1579 (ou 1580) à 1585. À partir de l'année suivante, et jusqu'à sa mort, il est organiste in à l'Église Saint-Jean-de-la-Balustrade à Prague.
Son œuvre majeure est l'Opus Musicum. Il s'agit d'un recueil de 374 motets très majoritairement en langue latine, a cappella, allant de 2 à 16 voix, et qui contient le motet à huit voix O magnum mysterium, une de ses œuvres où se perçoit le mieux l'originalité de son écriture en dépit d'une nette influence du style polychoral vénitien. Musicien de la Contre-Réforme en Bohême, ses compositions favorisent un alliage subtil entre archaïsme et modernité, notamment dans le motet Mirabile mysterium qui contient des effets de chromatisme qui rappellent Carlo Gesualdo.
Outre ses œuvres sacrées, il a laissé des œuvres profanes en italien et en français.
Une édition critique de son œuvre par Edo Škulj a été publié sous l'égide de l'Académie slovène des sciences et des arts.