Compositeurs
Switch to English

Pierre Attaingnant

Voix
Soprano
Alto
Ténor
Basse
Mixed chorus
Organ
Luth
Flûte à bec
Flûte
Chanson
Chanson française
Danse
Motet
Musique religieuse
Gaillarde
Pavan
Pièce
Basse danse
Magnificat
par popularité

#

12 Motetz musicaulx a quatre et cinq voix13 Motetz nouvelement composez18 Basses dances19 Chansons musicales reduictes en la tabulature2 Livres d'orgue21 Chansons musicales esleves de plusieurs livres, Livre 324 Chansons nouvelles, Livre 3225 Chansons musicales reduictes en la tabulature25 Chansons nouvelles, Livre 225 Chansons nouvelles, Livre 525 Galliards, Pavans and Chansons (25 Galliards, pavanes et Chansons)26 Chansons musicales reduictes en la tabulature27 Chansons musicales a quatre parties28 Chansons musicales28 Chansons musicalles a quatre parties28 Chansons nouvelles en musique a quatre parties28 Chansons nouvelles, Livre 1028 Chansons nouvelles, Livre 1128 Chansons nouvelles, Livre 2028 Chansons nouvelles, Livre 2529 Chansons musicales a quatre parties29 Chansons nouvelles, Livre 129 Chansons nouvelles, Livre 1630 Chansons musicales30 Chansons musicales a quatre parties30 Chansons nouvelles, Livre 1230 Chansons nouvelles, Livre 1531 Chansons musicales a quatre parties, 152931 Chansons musicales a quatre parties, 153431 Chansons musicales esleves de plusieurs livres, Livre 131 Chansons musicales esleves de plusieurs livres, Livre 232 Chansons musicales a quatre parties32 Galliards, Pavans, Branles and Basse Dances (32 Galliards, Pavans, Branles et Basse Dances)33 Chansons nouvelles en musique a quatre parties34 Chansons musicales a quatre parties35 Chansons musicales a quatre parties36 Chansons musicales a quatre parties37 Chansons musicales a quatre parties38 Chansons musicales a quatre parties42 Chansons musicales a troys parties50 Galliards, Pavans, Branles, Basse Dances and Tourdions (50 gaillardes, Pavans, Branles, Basse danses et Tourdions)51 Galliards, Pavans, Branles and Basse Dances (51 Galliards, Pavans, Branles et Basse Dances)6 Livres de Danceries

A

Amour vault trop (Amour voûte trop)

C

Chansons musicales esleves de plusieurs livresChansons und Tänze (Chants et danses)

D

Danceries, Livre 2Danceries, Livre 4Danceries, Livre 5

J

Jay mis mon cueur (Mis Jay lun. cueur)Je demeure seule esgaree

L

Le cueur est mien

M

Magnificat sur les huit tons avec Te Deum laudamus et deux PreludesMissarum, Book 1Missarum, Book 2 (Missarum, Livre 2)Missarum, Book 3 (Missarum, livre 3)Motettorum, Book 1 (Motettorum, Livre 1)Motettorum, Book 10 (Motettorum, livre 10)Motettorum, Book 11 (Motettorum, livre 11)Motettorum, Book 12 (Motettorum, livre 12)Motettorum, Book 13 (Motettorum, livre 13)Motettorum, Book 2 (Motettorum, Livre 2)Motettorum, Book 3Motettorum, Book 4 (Motettorum, livre 4)Motettorum, Book 5 (Motettorum, livre 5)Motettorum, Book 6 (Motettorum, livre 6)Motettorum, Book 7 (Motettorum, livre 7)Motettorum, Book 8 (Motettorum, livre 8)Motettorum, Book 9 (Motettorum, livre neuf)

P

Pavan and Galliards à 4 (Pavan et Galliards un 4)

S

Selected Danceries, Vol.1 (Sélectionné Danceries, Vol.1)Suite de Branles
Wikipedia
Pierre Attaingnant (ou Attaignant), né vers 1494 et mort en 1551 ou 1552, est un imprimeur-libraire français établi rue de la Harpe à Paris. Il invente en 1528 un procédé d'impression de la musique par caractères mobiles et devient le premier et principal éditeur de musique en France.
Arrivé de Douai, Attaingnant fait son apprentissage chez l'imprimeur et graveur sur bois Philippe Pigouchet (en), un des deux principaux imprimeurs sur la place de Paris à cette époque, suivant de peu l'invention de l'imprimerie à caractères mobiles par Johannes Gutenberg (1451). En 1514 il est décrit dans un acte notarié comme étant « libraire, vivant à Paris » et épouse la fille de Pillippe Pigouchet. La première publication connue de Pierre Attaingnant, vers 1525, est un bréviaire destiné au chapitre de Noyon.
A cette époque, la musique était très majoritairement manuscrite et l'impression de la musique commençait tout juste à se réaliser, notamment en Italie avec Ottaviano Petrucci, mais à l'aide d'un procédé complexe et coûteux. Une première opération consistait à imprimer globalement les lignes de la portée musicale, puis les notes étaient imprimées en sur-impression, suivi dans une troisième opération des textes. En France, il n'existait pas encore d'imprimerie de partitions musicales, alors que le répertoire de chansons de compositeurs français est très populaire à l'époque, et est même un des principaux sujets d'édition de Petrucci en Italie.
En 1528, il met au point un procédé permettant l'impression de la musique avec des caractères mobiles et en une seule opération. Le premier volume publié cette même année est un recueil de chansons de Clément Jannequin. Il obtient en 1538 la charge de libraire et imprimeur du roi.
Les recueils qu'il publie se composent de livres de motets, de messes, de chansons, et de tablatures pour luth, orgue, manicordions et épinette.