Compositeurs
Switch to English

Robert Casadesus

Piano
Prélude
par alphabet
24 Preludes (24 Préludes)
Wikipedia
Robert Casadesus, né le 7 avril 1899 à Paris où il est mort le 19 septembre 1972, est un pianiste et compositeur français.
Petit-fils de Luis, patriarche de la famille Casadesus originaire d'Espagne, Robert Casadesus est un des pianistes les plus importants du XX siècle, représentant de la « tradition française » de la clarté et du « bon goût ». Il entre au Conservatoire de Paris où il travaille avec Louis Diémer et où il remporte un 1 prix de piano en 1913. En 1918, il est appelé au service militaire. En 1919, il obtient un 1 prix d'harmonie dans la classe de Xavier Leroux. Il donne son premier récital en 1917. Il devient en 1922 l'ami de Maurice Ravel. Son répertoire, qui va de Wolfgang Amadeus Mozart à Olivier Messiaen, comprend tous les compositeurs francophones, mais aussi, par exemple, Béla Bartók, dont il est très tôt un interprète de choix.
Il joue souvent en duo avec Zino Francescatti, avec lequel il réalise des enregistrements marquants des sonates pour violon et piano de Beethoven.
Il épouse en 1921 Gabrielle L'Hôte (Gaby Casadesus), avec laquelle il donne des récitals à deux pianos ou à quatre mains. Ils auront une fille (Thérèse) et deux fils, Guy et Jean Casadesus, ce dernier lui aussi pianiste, avec lequel ils formeront un trio pour l'interprétation de concertos pour trois pianos.
En 1935 il est nommé professeur au Conservatoire américain de Fontainebleau, dont il devient directeur en 1946.
Aux États-Unis, il sera célébré, et jouera sous la direction de grands chefs, notamment George Szell dont il est le pianiste préféré.
En 1972, son fils Jean meurt dans un accident de voiture. Il s'éteindra à son tour, probablement de chagrin, quelques mois plus tard.
Ses créations en tant qu'interprète :
Arthur Honegger lui a dédié la dernière de ses Sept Pièces brèves (1920).
Comme compositeur, il a écrit :