Jazz ensemble Solo
Jazz ensemble + ...
Pour les débutants
Compositeurs
Switch to English

Livre de chœur d'Eton

Compositeur: Various (Divers)

Instruments: Voix

Tags: Motet Magnificat Musique religieuse Vesper Passion

Télécharger des partitions gratuites:

Horwood William: Gaude Flore Virginali PDF 0 MB
Wikipedia
Le livre de chœur d'Eton (Eton College MS. 178) est une collection de manuscrits richement enluminés de musique sacrée anglaise composée au cours de la fin du XV siècle. C'est l'une des rares collections de musique liturgique latine à avoir survécu à la Réforme anglaise et en tant que telle une importante source d'information. Il contenait à l'origine de la musique de 24 compositeurs différents ; Cependant, la plupart des pièces sont endommagées ou incomplètes. C'est l'un des trois grands livres de chœur survivants du début de l'Angleterre des Tudor (les autres sont le livre de chœur de Lambeth et le livre de chœur de Caius).
Le livre de chœur est compilé entre approximativement 1500 et 1505 à l'usage du Collège d'Eton. Sa présentation actuelle date du milieu du XVI siècle. 126 des 224 folios originaux nous sont parvenus, dont l'index. La version originale comprenait un total de 93 compositions distinctes, toutefois seules 64 sont demeurées soit complètes soit partielles. Certains des 24 compositeurs ne sont connus qu'en raison de leur inclusion dans le livre de chœur d'Eton. John Browne est celui dont le plus de compositions sont reprises (10), suivi de Richard Davy (9) et Walter Lambe (8).
Du point de vue stylistique, la musique contenue dans le livre de chœur montre trois phases dans le développement du début de la polyphonie de la musique de la Renaissance en Angleterre. La première phase est représentée par la musique de Richard Hygons, William Horwood et Gilbert Banester. La plus grande partie de cette musique de la première phase est polyphonique mais non imitative, avec un contraste obtenu par l'alternance de plein grain à cinq voix avec des parties chantées par moins de voix. La deuxième phase, qui inclut de la musique de John Browne, Richard Davy et Walter Lambe, emploie l'imitation, les techniques du cantus firmus et de fréquentes fausses relations(caractéristique qui allait devenir un son distinctif de la polyphonie du début de l'époque Tudor). La phase finale représentée dans le livre de chœur comprend de la musique de William Cornysh et Robert Fayrfax, composée aux alentours de 1500. Les points d'imitation sont fréquents, les techniques du cantus firmus disparaissent et de façon générale le son de la musique est plus continental.
Toutes les compositions du livre sont de la musique vocale sacrée en latin. Selon l'index, il contenait initialement 93 œuvres. Toutefois, une partie de son contenu a été perdue et seulement 64 œuvres ont survécu, quelques-unes d'entre elles incomplètes. Ce sont :
L'inventaire qui suit représente les contenus tels qu'ils sont énumérés par l'index, avec des numéros de folio pour les compositions qui nous sont parvenues.
Les compositeurs représentés dans le manuscrit sont : John Browne (10 compositions), Richard Davy (9), Walter Lambe (8), Robert Wilkinson (7), William Cornysh (5), William Horwood (4), Robert Fayrfax (2), John Fawkyner (2), Nicholas Huchyn (2), Hugh Kellyk (2), Edmund Turges (2), Gilbert Banester, Brygeman (1), Robert Hacomplaynt (1), John Hampton (1), Holynborne (1), Richard Hygons (1), Nesbet (1), Edmund Sturton (1), John Sutton (1), Sygar (1) et William Stratford (1).
D'autres compositeurs tels que Baldwyn, John Dunstable et Mychelson apparaissent également dans l'index mais leurs œuvres sont perdues.