Compositeurs
Switch to English

2 Caprices

Compositeur: Kirnberger Johann Philipp

Instruments: Organ Clavecin

Tags: Capriccio Fugue Choral Musique religieuse

#Arrangements

Télécharger des partitions gratuites:

Complete Score PDF 0 MB
Caprice I avec des contrepoints doubles (renversables) PDF 0 MBCaprice II sur le même sujet, traité différemment PDF 0 MB

Arrangements:

Autre

Guitare(2) (Höger, Anton)
Wikipedia
Johann Philipp Kirnberger (né le 24 avril 1721 à Saalfeld et mort le 27 juillet 1783 à Berlin) est un compositeur et théoricien de la musique allemand, membre de l'École de Berlin.
Dès son enfance, il apprend à jouer du violon et des instruments à clavier. Après avoir fréquenté l'école de latin de Cobourg il vient compléter son instruction musicale à Gräfenroda auprès de Johann Peter Kellner. Il aura, plus tard, comme professeur, le musicien de cour Heinrich Nikolaus Gerber à Sondershausen. On ne sait déterminer avec certitude s'il a effectivement étudié auprès de Johann Sebastian Bach comme le rapporte la tradition.
Un court séjour de Kirnberger à Leipzig en 1741 est pourtant attesté, et vient en appui de cette dernière hypothèse. Après un court séjour à Dresde, il se fixe pour une plus longue période en Pologne, où il occupa différents postes, notamment en tant que claveciniste et maître de chapelle.
Au milieu de la décennie 1750-1760, Kirnberger retourne en Allemagne pour y reprendre des leçons de violon. Après une collaboration en tant que violoniste à la Chapelle royale du roi de Prusse à Potsdam, il est engagé à la chapelle de Heinrich, margrave de Rheinsberg. En 1758, il quitte ce poste afin d'assurer l'enseignement de la composition auprès de la princesse Anne-Amélie de Prusse et de remplir les fonctions de maître de chapelle et de conseiller musical à la cour de Frédéric le Grand. La plupart de ses compositions qui nous sont parvenues datent de cette époque.
Kirnberger est bien connu de nos jours pour les différents tempéraments inégaux qu'il a élaborés et décrits et qui sont utilisés dans l'interprétation « authentique » des œuvres de son époque.