Voix Solo
Voix + ...
Pour les débutants
Compositeurs
Switch to English

Ziegfeld Follies

Compositeur: Friml Rudolf

Instruments: Voix Mixed chorus Orchestre

Tags: Musical

Télécharger des partitions gratuites:

Selections composed by Rudolf Friml. Two Lovely Lying Eyes PDF 0 MBSelections composed by Rudolf Friml. Every Time I Hear a Band Play PDF 0 MBSelections composed by Rudolf Friml. Roses in the Garden PDF 0 MBSelections composed by Rudolf Friml. Bring Back My Blushing Rose PDF 0 MBSelections composed by Rudolf Friml. Cover Page (color) PDF 0 MBSelections composed by Rudolf Friml. Cover Pages (color photographic) PDF 0 MB
Selections composed by Rudolf Friml. Bring Back My Blushing Rose PDF 0 MB
Wikipedia
Les Ziegfeld Follies sont une série de productions théâtrales de Broadway à New York de 1907 à 1931. C'est devenu une émission de radio en 1932 et en 1936 avec The Ziegfeld Follies of the Air.
Inspirés par les Folies Bergère de Paris, les Ziegfeld Follies furent conçues et créées par Florenz Ziegfeld, d'après l'idée de sa femme à l'époque, la comédienne Anna Held. Le spectacle était produit par Klaw & Erlanger.
Ces spectacles et la vie de Florenz Ziegfeld ont fait l'objet de deux films hollywoodiens, Le Grand Ziegfeld (1936) et Ziegfeld Follies (1945).
Les Follies étaient des revues somptueuses, un mélange des futurs spectacles de Broadway et un spectacle-variété de vaudeville plus raffiné. Plusieurs des meilleurs comédiens de l'époque notamment Eddie Cantor, Fanny Brice, Bert Williams (en), Will Rogers, Ruth Etting, Helen Morgan, Marilyn Miller, W. C. Fields, Ed Wynn, Nora Bayes et d'autres, sont apparus dans le spectacle. Les Ziegfeld Follies sont aussi réputées pour leurs magnifiques danseuses de cabaret connues sous le nom de Ziegfeld girls qui, au fil des années, a vu dans ses rangs de futures stars comme Marilyn Miller, Marion Davies, Mae Murray, Paulette Goddard, Joan Blondell, Barbara Weeks, Nita Naldi, Dorothy Mackaill, Eve Arden, Billie Dove, Gilda Gray, Barbara Stanwyck, Cyd Charisse et Louise Brooks. N'étant pas "au niveau", Norma Shearer et Alice Faye furent refusées. Les filles portaient habituellement des costumes raffinés du styliste Erté, qui pouvaient devenir le sujet de conversation principal du théâtre de Broadway les jours qui suivaient.
Après la mort de Ziegfeld, sa veuve Billie Burke autorisa l'usage de son nom pour les Ziegfeld Follies en 1934 et en 1936. Le nom fut, plus tard, utilisé par des promoteurs de New York, Philadelphie et encore à Broadway, mais sans relations précises avec les Follies originales. Ces derniers efforts furent un désastre. Quand plus tard elle voyagea, l'édition de la revue de 1934 fut enregistrée dans sa totalité, depuis l'ouverture jusqu'à sa clôture, sur des disques 78 tours, qui furent édités par le producteur David Cunard afin de former un album des meilleurs moments de la production. Cet album est sorti en 1997 sur CD.
Le vainqueur de l'oscar du meilleur film en 1936 était Le Grand Ziegfeld, avec William Powell en premier rôle et Myrna Loy à ses côtés (en tant que seconde femme de Ziegfeld, Billie Burke), Luise Rainer (Anna Held, qui gagna l'oscar de la meilleure actrice) et Frank Morgan (le rival). Le film donne un aperçu de ce que les Follies étaient réellement. Il y a eu aussi en 1945 un film intitulé Ziegfeld Follies, avec notamment Fred Astaire, Judy Garland, Lena Horne, William Powell, Gene Kelly, Fanny Brice, Red Skelton, Esther Williams, Cyd Charisse, Lucille Ball et Kathryn Grayson, qui montre des chansons et des spectacles similaires à ceux des Follies.